ABOUT

Behind All Eyes Need Art, Fabíola Prado is a Brazilian visual artist and journalist living and working in Paris, France, specialized in mixed media. Through the eyes of a female painter and former war photojournalist, Prado’s art is mainly about society, history, culture, war and its countless universes expression’s communicated through a variety of media – painting, fine art photography and resin sculpture. In her art she depicts, portrays and creates visual arts that encourages a different perspective – more inclusive, diverse, sensible and responsible – concerning sociocultural issues.

After working for several years as a photojournalist in war and post-war, including with United Nations (UN), United Nations Children’s Fund (UNICEF) and in the largest newspapers, news agencies, then in the Art and Fashion universes around the world for renowned magazines such as VOGUE, BAZAAR, ELLE as a photographer and art director, Prado had the opportunity to learn more about art and social reality. Previously she has a B.Sc. Degree in Social Communication in Journalism and a M.Sc. Degree in Communication, Photojournalism and Gender in Conflict and Post-conflict zones at the University of Coimbra, Portugal.

Having experience also as an Art Historian by the École du Louvre, in Paris, she documents and illustrates realities, memories, cultures and emotions, investigating and raising awareness and debates about society and humanism in every forms of inspirations. Prado feels fulfilled to continue this mission through her (re)creations and eternalize the other sides of these worlds – specially war – that we live and imagine, and redefining storytelling giving people their sense of responsability and the possibility of identifying with theses themes.

Her work conjures a world in which reality and fiction, softness and aggressiveness, vulnerability and rebellion are celebrated in a meditative euphoria. Prado takes into account the symbiosis of techniques, colors, materials, realities and textures as forces of connection and expression. Each piece of art resides on a threshold, a depth that mixes with the desire to be expressed and interpreted by the essence with the instigating haste that exists in the duality of existence and extinction. Viewers are invited to go through worlds – outside the world as we know it, and inside, with the stirring of emotions and (un)conscious realities.

BIOGRAPHIE

All Eyes Need Art a été conçu par Fabíola Prado, artiste visuelle contemporaine et journaliste brésilienne vivant et travaillant à Paris, en France, spécialisée dans la fusion entre les arts. À travers les yeux d’une femme peintre et ancienne photojournaliste de guerre, son travail raconte, représente et crée des récits visuels sur la société, la culture, l’histoire, la guerre et ses innombrables univers par le biais d’une combinaison entre la peinture, la photographie et la sculpture. L’art de Prado encourage à construire de nouvelle perspective – plus inclusive, diversifiée, sensible et responsable – concernant les systèmes et les thèmes sociaux.
 
Après avoir travaillé plusieurs années en tant que photojournaliste de guerre et post-guerre, notamment pour les Nations Unies (ONU), Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et aussi pour les grands journaux et agences de presse. En outre, elle a fait carrière comme photographe et directrice artistique à travers le monde pour magazines de renommé comme VOGUE, BAZAAR, ELLE. Prado a eu l’opportunité d’apprendre davantage sur l’art et la réalité sociale. Précédemment elle a été diplômée en Journalisme et est aussi titulaire d’un Master à l’Université de Coimbra, Portugal, spécialisée en communication, photojournalisme et genre dans les zones de conflit et post-conflit.

Ayant également une expérience en tant qu’historienne d’art à l’École du Louvre, à Paris, elle documente et dépeint des mémoires, des cultures, des histoires, des couleurs et des émotions pour susciter l’intérêt et le débat en s’appuyant sur la société et l’humanisme sous toutes ses formes d’inspiration. Prado se sent entière pour réussir cette mission à partir de ses (re)créations et afin d’éterniser les différentes facettes des univers dans lesquels nous vivons et imaginons. Elle propose également une redéfinition de la narrative des histoires en mobilisant le sens de responsabilité et la possibilité d’identification à ces thèmes.
 
Son travail évoque un monde dans lequel réalité et fiction, douceur et agressivité, vulnérabilité et rébellion sont célébrées dans une euphorie méditative. Prado prend en compte la symbiose des techniques, des couleurs, des matériaux, des réalités, des plans et des textures comme forces de connexion et d’expression. Chaque œuvre d’art exprime le désir d’être interprétée pour son essence avec l’urgence instigatrice présente dans la dualité de l’existence et de l’extinction. Les spectateurs sont invités à parcourir deux mondes – l’extérieur le monde tel que nous connaissons, et l’intérieur, le plan des émotions et de ses réalités (non) conscientes.

Photo I/III by Carlos Vallabriga / Photo II by Jader Benvegnu